Le propriétaire-exploitant Xavres Good parle de ses plus grands espoirs pour l’avenir du transport routier.

avril 9 / US
Le propriétaire-exploitant Xavres Good parle de ses plus grands espoirs pour l’avenir du transport routier.

Il est difficile de croire que le Mid-America Trucking Show est déjà passé. Nous avons passé notre temps à Louisville à apprendre de la communauté du camionnage et à nous ressourcer pour poursuivre notre travail d’autonomisation des transporteurs et des expéditeurs. Des propriétaires-exploitants aux propriétaires de petites flottes, nous partageons les histoires de certains des vieux amis et des nouveaux visages que nous avons rencontrés au MATS 2019.

Xavres Good

Ville natale : Clinton, Missippi

Rôle dans l’industrie : Propriétaire-exploitant

Je suis dans l’industrie : Deux ans en tant que propriétaire-exploitant ; quatre ans en tant que chauffeur d’entreprise avant cela.

Fait amusant : Xavres a travaillé dans l’industrie de la musique !

Qu’est-ce qui vous a amené au MATS cette année ?

Ces deux dernières années, j’ai toujours voulu venir. Je lisais sur le sujet, je voyais différentes choses sur le sujet. Et cette année a été l’année où j’ai décidé de venir.

Qu’avez-vous hâte de voir à MATS ?

Vraiment tout. J’essaie juste d’assimiler tout ça.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui veut percer dans le secteur du camionnage ?

Fais-le. Va à l’école, obtiens ton CDL. Ça change la vie, c’est amusant, il y a beaucoup à apprendre.

Quand vous pensez au secteur du transport routier, quel est votre plus grand espoir pour l’avenir ?

Je suppose que certaines lois pourraient être un peu différentes. D’après mon expérience, je suis arrivé à un moment où les lois étaient l’ELD et tout ça, donc je suis assez à l’aise avec ça. Mais je sais que beaucoup de gars avant mon époque n’étaient pas à l’aise avec ça. Je n’y vois aucun problème, comme la pause de 30 minutes, mais oui, certaines lois pourraient être plus indulgentes. A part ça, ça se développe. Il est en constante augmentation.

Qu’est-ce que vous aimez dans votre travail ?

Juste voir des endroits différents. Être dehors tout seul, juste rouler, voir différents endroits. Informer les gens sur les camions en général, sur la façon de réagir face aux camions et sur les choses à faire. C’est une industrie formidable.

 

Share article